Vous êtes ici : Compagnie Le Tourbillon » spectacle » Les Pas Perdus

Les Pas Perdus

« Lieu des au revoir, et des adieux, lieu aux histoires meurtries, aux décisions décousues, aux envols vainqueurs, lieu de toutes les souffrances, de toutes les interrogations et de tous les espoirs, lieu des larmes chaudes et des mains jointes et des serments hâtifs, lieu des derniers sourires, des paroles qu’on n’oubliera jamais et des baisers donnés pour la vie, voici la gare : c’est elle le personnage principal, elle le sait et le fait savoir. »

Denise Bonal

  • Durée

    1h15

  • Tout public

    à partir de 7 ans

  • Type

Distribution

Mise en scène - jeu
Nathalie Galloro Laurent Varin
Musicien
Olivier Duranton
Chanteuse
Elisabeth Aubry

Photos

Le Spectacle

“Voici la gare : qui enflamme, plombe les cœurs, déplie les ailes, qui jamais ne se lasse et jamais ne nous lasse, voici la gare centrale. Débarcadère des volontés, carrefour des inquiétudes.” Denise Bonal

 

Parti pris

« A première vue chaque civilisation ressemble à une gare de marchandises, qui ne cesserait de recevoir, d’expédier des bagages hétéroclites. Peu de bâtiments sont assez vastes pour y retenir la résonance du temps. Dans la gare comme nulle part ailleurs des hommes convergent pour un moment, débutant ou achevant d’innombrables voyages, prétextes à des retrouvailles ou des adieux, et l’on peut y retrouver en un seul instant, un tableau entier de la destinée humaine » Thomas Wolfe, tiré de You can’t go home again

 

L’auteure

Denise BONAL était comédienne et auteure.

Ses textes sont le plus souvent situés dans un cadre réaliste, traitant de faits divers et particulièrement des conflits familiaux. Denise BONAL y apporte un soutien sans faille aux « faibles’’ et aux « sincères » … au détriment des puissants et des hypocrites. Elle n’a de cesse de se soucier de « ceux qu’on ne voit jamais au théâtre et déplore que ce soient toujours les mêmes classes sociales qu’on y retrouve ».

 

Crédits photos Jean Christophe Verhaegen